Vous êtes iciCatalogue / Nouveautés / Métaphilosophie-Littérature / Lucian Blaga, Métaphysicien poète roumain

Lucian Blaga, Métaphysicien poète roumain


ParRedaction- Posté le14 juin 2016

Lucian Blaga, Métaphysicien poète roumain en contexte européen, Un Menhir
25,00€
Réf. : 979-10-91413-43-5
Prix : 25,00€

Ioana Lipovanu présente la pensée du philosophe roumain Lucian Blaga (1895–1961). La traductrice est Andrea-Carina SĂVESCU.

Poète, dramaturge d’inspiration mythique, essayiste, Lucian Blaga (1895–1961) est avant tout un philosophe puissant et original. Son système métaphysique, articulé en quatre Trilogies, comprend des livres écrits entre 1931 et 1959. Il ne néglige aucun domaine de la philosophie et se fonde sur un matériel documentaire qui va depuis la préhistoire jusqu’à ses contemporains. C’est ainsi que, en subsidiaire, ce système comprend une histoire de la philosophie et même de la métaphysique.

Pour le philosophe roumain, tout objet de la connaissance est un mystère ou une transcendance, ayant un côté phanique, qui « se montre » et un côté critique, qui « se cache » en permanence. La seule pensée capable d’investiguer les objets ainsi conçus est  la pensée luciférienne et la zone la plus radicale de cette pensée est « la moins connaissance » qui, travaillant avec des antinomies transfigurées, agrandit le mystère. Cette pensée ingénieuse intègre les influences les plus prégnantes souffertes par son système (Kant, Jung, Spengler), quant à ses compatriotes ayant des penchants philosophiques, il les subordonne sans équivoque, tel un Menhir les pierres ancestrales qui l’entourent.

L’Occident, intéressé par la pensée antinomique, connaît les roumains Mircea Eliade, Emil Cioran, Stefan Lupasco, Eugenio Coseriu, mais non leur père spirituel, Lucian Blaga. Ne désespérons pas, l’avenir est plein de promesses !

Une citation : « La langue est le premier grand poème d'un peuple. »

 

Lucian Blaga est un des plus grands poètes roumains, mais qui fut autant un philosophe considérable.


Il aura été également un auteur dramatique important et un romancier. Mais il restera aussi comme un prisonnier politique du régime communiste, qui va le contraindre au silence et le conduira à l’épuisement, puis à la mort.


Très marqué par sa Transylvanie natale, il a élaboré au cours des années trente une métaphysique de la culture et de l'inconscient qui fait du village, de ce lieu de vie, la prise de conscience de soi, prônant l'idée que l'histoire et le folklore sont des domaines fondamentaux pour affirmer l'individualité d'un peuple. Le facteur spirituel est, selon lui, l'élément essentiel de la structure de l'âme paysanne.


Il veut restituer cet « incomparable et inaliénable patrimoine ».
« L’univers familier du village natal est synonyme des profondeurs intimes de l'âme, le refuge, le repère et le repaire, le berceau, la source dans laquelle le poète puise sa sève vitale et créatrice. »

Il va défendre sans cesse la langue roumaine, car « La langue est le premier grand poème d'un peuple. »

Il n’est pas un théologien proprement dit, quoique fils de pope, ni apologiste de l'orthodoxie dont il se détache, car pour lui Dieu n’est que silence. Mais il reste fortement marqué autant dans sa philosophie que dans sa poésie, par la problématique et la sensibilité chrétiennes, tout en étant miné par le doute, et la force des mythes primitifs.

 

 

La préface de Rémi Boyer

Lucian Blaga est l’un des grands penseurs du xxe siècle. Presque inconnu en France malgré quelques ouvrages traduits et publiés, devenus introuvables, il est davantage reconnu en Roumanie pour sa poésie et sa dramaturgie que pour sa philosophie ou sa métaphysique.
Plus profond, plus puissant que son compatriote Mircea Eliade, qui lui a emprunté nombre d’idées pertinentes sans le citer, il propose une philosophie, voire une théosophie, inclusive de toute expérience de l’esprit, à la fois traditionnelle, totalement originale et particulièrement efficiente.
Ioana Lipovanu, en mettant son érudition au service des vastes savoirs de Lucian Blaga, nous offre davantage qu’une introduction à l’œuvre du penseur. Elle met aussi en évidence la force et l’élégance d’une tradition philosophique initiatique roumaine trop ignorée. Ce livre magistral est l’occasion de découvrir la pensée roumaine en sa plurivalence, sa complexité et sa richesse.
La langue roumaine comme la langue portugaise, plus proches de la sourcelatine qu’aucune autre, sont porteuses d’une poésie révélatrice. Lucian Blaga évoque d’ailleurs un écho celte dans les racines roumaines comme dans la péninsule ibérique. Les roumains, comme les portugais, nés poètes, attribuent la fonction philosophique à la poésie, déjà essence
de la littérature. Ce n’est point un hasard si la tradition roumaine et la tradition lusitanienne ont choisi la poésie comme chemin privilégié vers la métaphysique. Ce n’est point un hasard si ces deux terres de l’esprit libre ont su construire une alliance créatrice entre les traditions et les avant-gardes. C’est d’ailleurs par les avant-gardes roumaines que nous avons pu entrapercevoir une pensée initiatique roumaine qui confine avec Lucian Blaga à une véritable philosophie de
l’éveil.
Lucian Blaga sait lire les archétypes qui se dessinent dans ce qu’Henry Corbin désigne comme l’Imaginal, cet entre-deux où le Grand Réel, le Grand Anonyme de Lucian Blaga, se donne à voir. Blaga explore les antinomies, étudie les coïncidences des contraires, notamment dans ses dialogues avec la pensée d’un Rudolf Steiner ou de Carl G. Jung dont il saura se nourrir intellectuellement et spirituellement. Mais sa queste le conduit au-delà des oppositions, il traverse les formes, choisit les intervalles pour fissurer l’opacité dualiste. Sa compréhension du jeu dualiste se démontre dans sa distinction des alliances enchantées entre épiphanies et théophanies. La voie, multiple en ses possibilités révélatrices, proposée par Lucian Blaga, en substituant par exemple le symbole de l’ellipsoïde à celui, plus courant, du cercle, est naturellement non-dualiste.
S’il interroge les topos, c’est pour mieux s’y soustraire en les rendant plus dynamiques. Sa maîtrise des fonctions emboîtées, poétique, philosophique, prophétique, métaphysique, principalement, son approche à la fois apollinienne et dionysiaque, lui permet d’identifier les énantiodromies qui minent inconsciemment l’académisme pour les dépasser.
Par une tension créatrice entre ecstasie et enstasie, éclairant en passant la perfection de l’imperfection, sachant pertinemment la puissance de l’inconscient, mais évitant, comme René Guénon, le piège freudien, il réussit toutefois, dans un regard intégral, à non seulement dépasser les antinomies mais à les transfigurer.
Premier théoricien de la moins-connaissance, Lucian Blaga ouvre des perspectives théoriques exemplaires, mais développe aussi des praxis qui fondent l’œuvre de Blaga comme voie d’éveil. Il sait préserver le mystère, donner au dogme la place qui lui convient comme véhicule des mystères précipités depuis l’imaginale dans le langage. Ainsi, il rend au mystère sa fonction de révélation par la puissance de la magie, entendue comme ce qui fait coïncider l’intention et la finalité, l’alpha et l’oméga.
La queste exemplaire du Grand Anonyme de Lucian Blaga s’appuie sur une analyse hautement subtile du jeu de la conscience et de l’énergie, ou jeu divin, qu’il restitue dans une formulation originale, susceptible de refonder nos croyances comme nos comportements sur une base non identifiée. Le monde opère alors comme une métaphore axialisante, à la fois miroir déformant et porte vers l’être.
La rencontre féconde entre Ioana Lipovanu et Lucian Blaga s’étire lentement dans le temps pour générer un nouveau paradigme global pour penser l’initiation comme procès de la dualité à la non-dualité. Lucian Blaga nous convie à dessiner l’initiation du troisième millénaire.
 

 

Find Us On...

Find Editions L'Originel - Charles Antoni on TwitterFind Editions L'Originel - Charles Antoni on FacebookFind Editions L'Originel - Charles Antoni on YouTubeFind Editions L'Originel - Charles Antoni on MySpaceEditions L'Originel - Charles Antoni RSS feed

Abonnez-vous à notre NEWSLETTER